Plus de droits pour les couples homosexuels en Suisse

Quand on pense aux queers, à l'Allemagne et à la coalition Ampel, on pense entre autres à de nombreuses promesses. Peu après les élections, il a été répété à plusieurs reprises que la situation des membres de la communauté LGBTQIA+ devait s'améliorer. Ce sont surtout les couples homosexuels avec enfants qui devraient en bénéficier.

Un des plus grands "chantiers" : Si un parent non biologique appartenant à une famille arc-en-ciel souhaite adopter l'enfant biologique de l'autre parent, il faut souvent beaucoup ( !) de patience ... et parfois aussi un coussin financier fiable et bien rempli. Un délai d'attente de plusieurs années est ici plutôt la règle que l'exception. Et c'est précisément ce qui devrait changer à l'avenir. La Suisse a montré d'une certaine manière comment cela fonctionne ou peut fonctionner.

Si les processus étaient également simplifiés dans notre pays, il serait tout à fait envisageable que davantage de couples optent pour l'adoption. Actuellement, les choses pourraient évoluer en 2023 dans notre pays. Reste à savoir ce qui sera finalement mis en œuvre. Ce qui est sûr, c'est que l'actuel délégué à la condition féminine du gouvernement fédéral, Sven Lehmann, s'engage pour que les obstacles juridiques soient supprimés à l'avenir. Pour faciliter les choses dans ce domaine, il faudrait en tout cas une modification de la loi.

Les couples homosexuels en Suisse

La Suisse continue de mettre les couples homosexuels sur un pied d'égalité avec les couples hétérosexuels

En termes simples, on pourrait dire que la Suisse montre actuellement à l'Allemagne comment faire. Il n'y a pas si longtemps, le Conseil national a posé les jalons pour faciliter le processus d'adoption. Aujourd'hui, le Conseil des Etats s'est également prononcé en faveur d'une amélioration ou d'une facilitation de l'adoption des enfants du conjoint.

ÉGALEMENT INTÉRESSANT :
Enfin des sentiments printaniers ? Ces conseils pour flirter vous aideront à réussir.

Après avoir voté par référendum en faveur du "mariage pour tous", il est temps de passer à l'étape suivante. L'objectif : offrir aux couples homosexuels encore plus d'égalité avec les couples hétérosexuels - notamment en matière de droit à l'adoption.

Il va de soi que dans ce contexte, non seulement les couples, mais aussi les enfants doivent en profiter. Ou autrement dit : le bien-être de l'enfant doit bien entendu aussi être renforcé.

Les couples homosexuels en Suisse

Familles arc-en-ciel et adoption - de nombreuses personnes sont encore sceptiques

Ceux qui ne sont pas d'accord avec l'égalité des couples homosexuels lorsqu'il s'agit d'adoption et de famille avancent toujours le même "argument". On parle toujours dans ce contexte de "protection de la famille traditionnelle" et du fait que le mariage est réservé à l'homme et à la femme.

Certains craignent également que l'enfant puisse souffrir d'être élevé par "maman et maman" ou "papa et papa".

En Suisse, de telles réticences existent bien sûr aussi dans une partie de la population. Mais : la nouvelle législation fait une déclaration particulière en simplifiant fortement l'adoption d'enfants dans des familles arc-en-ciel. Il est particulièrement réjouissant de constater que les délais d'attente qui s'appliquaient jusqu'à présent et qui devaient être respectés avant de pouvoir entamer une procédure d'adoption, sont désormais supprimés.

Par conséquent, toutes les parties concernées n'auront pas à attendre longtemps pour obtenir des éclaircissements. Au lieu de cela, la procédure complète est désormais moins compliquée et certainement moins stressante. Un autre point qui ne doit en aucun cas être sous-estimé, notamment en ce qui concerne le bien-être de l'enfant : Même si l'un des deux partenaires décède, la situation est directement clarifiée.

De nombreuses personnes jugent positifs les développements actuels en Suisse. Mais en même temps, de nombreux queers se demandent quand l'Allemagne va enfin "se bouger" dans ce contexte. L'Ampel n'a laissé planer aucun doute sur sa volonté de s'engager pour les droits de la communauté LGBTQIA+. Il ne reste plus qu'à passer aux actes.

ÉGALEMENT INTÉRESSANT :
Vers la journée de sensibilisation à l'intersexualité...

 

Enfin un terme à l'interdiction des "guérisons homosexuelles" en Suisse

Leave a Reply